Pour effectuer un jardinage de qualité, il est primordial d’être bien équipé en outils. Pour autant, évitez d’acheter tout ce que l’on vous propose. Apprenez à reconnaître les outils indispensables pour votre activité. Voici quelques pistes pour vous y aider.

La préparation des sols

Tout jardinier sait que la plus importante des clés du succès réside dans une bonne préparation des sols. Cette opération vise à travailler la terre de votre potager afin de la rendre prête pour accueillir dans les meilleures conditions vos graines et semis. Évidemment cette phase de préparation s’effectue avec quelques outils ! Vous aurez ainsi besoin d’une bêche (pour retourner la terre), d’une griffe (pour réduire les mottes de terre compactes et ainsi améliorer l’aération naturelle du sol), d’une pelle et d’un râteau (pour nettoyer la face supérieure de la terre).

Avec ces quatre outils, vous disposez du matériel adéquat pour la préparation de votre terre. Inutile donc d’investir dans d’autres outils pour votre potager !

L’entretien

Lorsque votre sol sera prêt et vos graines plantées, vous allez devoir veiller chaque jour au bon développement de vos plantes et fruits. Pour cela, l’attention du jardinier et quelques bons soins sont indispensables. Et bien sûr, vous allez devoir également utiliser quelques outils !

Les jardiniers expérimentés ne sauraient être efficaces sans leur binette. En effet, cet outil léger et maniable permet de désherber, sans utilisation de produits toxiques, votre sol. Entretenir un jardin signifie également veiller au bon approvisionnement en eau des végétaux. Pour cette tâche, inutile de chercher trop loin et utilisez tout simplement un arrosoir. Enfin, n’oubliez pas la brouette pour transporter sans trop d’efforts vos déchets et matériel ainsi que les gants qui garantiront votre sécurité.

La taille

Après plusieurs saisons, vous allez très certainement être confronté à un manque d’espace dans votre jardin. En effet, vos végétaux et arbres vont grandir, occupant ainsi davantage d’espace chez vous. Vous allez donc devoir les tailler pour maîtriser leurs dimensions. Cette opération sera à effectuer à différents moments de la saison en fonction des variétés.

Commencez par vous équiper avec le très efficace sécateur. Attention, il en existe de nombreuses versions (à enclume, à lame croissante et même électrique), chacune d’entre elles étant adaptée à un usage bien spécifique. N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un professionnel si vous êtes hésitants. N’oubliez pas également d’investir dans un coupe-branche. Il s’agit d’une version un peu plus robuste du sécateur. Elle est parfaitement adaptée à la coupe de branche d’un gros diamètre (au moins 6 cm), action impossible avec un simple sécateur. Pour vos arbres, vous pouvez également investir dans une tronçonneuse. Privilégiez les modèles électriques, plus maniables et moins chers, par rapport aux tronçonneuses thermiques.