Généralement utilisée par les agronomes, la tente de culture ou chambre culture sert à étudier les réponses des plantes à des variables environnementales. Cet outil est toutefois aussi l’apanage des jardiniers et des amoureux de la nature.

À quoi sert un box de culture ?

La production indoor est celle qui consiste pour le jardinier ou pour tout particulier à faire pousser des plantes et des fleurs hors de l’environnement naturel dans lequel celles-ci devraient rester. Pour ce faire, la chambre de culture est généralement utilisée. Elle offre l’avantage de cultiver sans espace extérieur et même dans une aire très réduite : à partir d’1 mètre sur 1 mètre. La box culture évite aussi à son utilisateur d’avoir à faire face aux aléas habituels que sont le gel, le froid et la forte chaleur. Elle éloigne de ses productions, les rongeurs et les nuisibles. Désormais, un contrôle complet peut être effectué sur l’environnement des différentes cultures et le rendement en est alors optimisé. Par ailleurs, plusieurs variétés de plantes et surtout les plus fragiles, pourront pousser en toute tranquillité. Sur www.hydrozone.fr, toutes les informations vous sont fournies à propos de cette technologie.

Les trois catégories de culture d’intérieur

Trois principaux types de culture d’intérieur existent : la culture en pots, la culture hydroponique et la culture aéroponique. La culture en pots est la culture indoor de type traditionnel. Ici, les plantes et les fleurs sont à même le sol et sont insérées dans des pots que l’on remplit de terreau. Quant à la culture hydroponique, elle est synonyme de culture hors-sol. Les plantes et les fleurs sont déposées dans du substrat. Le terreau n’est par conséquent plus indispensable pour les faire croître. Elles reçoivent directement l’eau et les nutriments dont elles ont besoin. La culture hydroponique provient d’Allemagne où elle était utilisée depuis le 19ᵉ siècle. Enfin, la culture aéroponique fait disposer les plantes sur des supports. Ceux-ci sont en matière plastique et ils apportent les éléments nutritifs et l’eau par une action de vaporisation et grâce à une pompe. Ce type de culture est connu pour offrir les meilleurs résultats, car la distribution de l’eau, des éléments nutritifs et de l’air est contrôlée.

L’éclairage de la box de culture

Une chose est d’installer une tente culture chez soi, une autre est de pouvoir sélectionner correctement l’éclairage. En effet, puisque les plantes et les fleurs contenues dans votre tente de culture ne peuvent bénéficier de la lumière naturelle du soleil, elles ont néanmoins besoin d’une source artificielle. Celle-ci leur est transmise par des lampes spéciales. La lampe à vapeur de sodium est la meilleure des éclairages horticoles sur laquelle vous pouvez compter. Elle diffuse des spectres bleus qui favorisent la bonne croissance de vos végétaux, et des spectres jaunes qui augmentent le degré de synthétisation de la chlorophylle. Quant aux spectres rouges, elles sont beaucoup plus bénéfiques aux fruits et aux fleurs. Une lampe à vapeur de sodium ou lampe HPS a une durée de vie d’environ 9000 heures. En dehors d’elle, vous pourrez opter pour la LED horticole ou l’ampoule CFL. La première est la plus répandue, car elle est très économique. La lumière qu’elle produit est semblable à celle produite par le soleil. Vous pourrez obtenir des productions de qualité. De plus, sa durée de vie est d’au moins 50.000 heures. De son côté, l’ampoule CFL a une durée de vie d’environ 15.000 heures. Elle est parfaite pour une box de culture de petite taille.