En ce qui concerne les pompes à eau, il existe deux catégories principales : les pompes de surface et les pompes submersibles ou pompe immergées. À des fins domestiques, la deuxième catégorie de modèles multiples comprenant des pompes submersibles est la plus utilisée. Comment fonctionne la pompe submersible ? Quelle pompe choisir en fonction de vos besoins ?

Pompes à eau immergées inox pour forage et puits : c’est quoi ?

La pompe immergée, également connue sous le nom de pompe submersible, est un appareil qui pompe de l’eau à travers une source d’alimentation. Dans la fonction sous-marine, il peut récupérer l’eau de pluie et la ramener dans une piscine ou dans un réservoir, ou il peut être utilisé pour un puits. Compatibles avec le drainage, les pompes à eau immergées peuvent également être utilisées comme des circuits de redistribution d’eau dans les fontaines, aquariums et autres appareils de décoration nécessitant de l’eau. Il est à noter que lors de son fonctionnement, certaines pompes de puits submersibles ne résistent pas à la poussière et aux particules abrasives comme le sable. Tandis que d’autres pompes en acier inoxydable sont conçues pour résister à divers éléments.

C’est pourquoi lorsque votre objectif est de choisir une option rentable pour votre investissement, vous devez vous tourner vers des professionnels. Cliquez sur ce lien pour en trouver. Véritable référence en matière de pompes, l’entreprise peut fournir diverses pompes inox selon les besoins.

Installation et fonctionnement de pompes à eau immergées inox pour forage et puits

Bien qu’il soit parfois possible d’enregistrer le colmatage du flotteur, la pompe à flotteur reste un choix idéal pour éviter que la pompe ne tourne à sec. Lors de son installation, il est recommandé d’utiliser des cordes ou des câbles en acier inoxydable pour suspendre la pompe de puits submersible au lieu de la suspendre directement sur le câble d’alimentation ou le tuyau de vidange. Par contre, il n’est pas recommandé de placer la pompe submersible profondément dans le puits. Au lieu de cela, il doit être installé à environ 50 cm du bas pour éviter le sable et autres saletés qui pourraient l’obstruer. Pour assurer le fonctionnement normal du système, une vanne doit être utilisée, c’est lui qui bloque la colonne d’eau. Un autre élément tout aussi important de cet équipement est le réservoir sous pression. La vessie ou diaphragme, ce dernier sert de tampon au système de pompage pour éviter que la pompe ne démarre inutilement en période de faible demande en eau par exemple. Il a généralement un pressostat sur sa tête, qui est directement connecté au cordon d’alimentation de la pompe et démarre automatiquement le système de pompage. L’interrupteur détecte la pression par action mécanique. Lorsque la pression du réservoir chute, les contacts électriques se ferment, déclenchant le démarrage de la pompe. À l’inverse, lorsque la pression augmente, le contact s’active et la pompe s’arrête. De plus, le contacteur peut toujours être configuré avec deux vis mécaniques et un manomètre, qui peuvent faire la distinction entre une pression d’arrêt élevée et une pression de démarrage faible.

Comment choisir une pompe à eau immergée inox pour forage et puits ?

Le choix des pompes centrifuges, notamment une pompe de forage et puit submersible, se fait selon certaines normes, principalement liées à votre besoin d’utilisation. Dans ces normes, il existe des unités de mesure hydrauliques, au nombre de deux : le débit et la pression. Le premier représente la quantité d’eau refoulée par la pompe pendant le processus de refoulement. Elle est quantifiée en litres/minute ou en mètres cubes/heure. La pression désigne la hauteur manométrique totale ou HMT, également appelée hauteur de colonne d’eau. Elle se mesure en mètres, donc un HMT de 10 m correspond à une pression de 1 bar. Par exemple, l’équipement idéal pour une maison de 5 personnes avec une surface à arroser de 100 mètres carrés est un appareil capable de transporter environ 3 mètres cube par heure.

Concernant la pression, on peut prendre comme exemple un puits de 10 m de profondeur à 5 m de l’habitation. Par conséquent, le HMT de cet étage est de 15 m du puits à la résidence. Ici, le premier choix sera la pompe de puits, qui peut donc fournir 15 m de HMT à un débit d’au moins 1,5 à 3 m3/h. Mais ce genre de pression ne restera qu’à la périphérie de la maison et ne suffira pas à fournir un approvisionnement suffisant en équipement ménager. Par exemple, afin d’obtenir de meilleurs résultats, le HMT doit être augmenté de 20 m, de sorte qu’un total de 35 m de HMT peut être considéré pour la sélection.

En plus de ces normes, le type de matériau et la taille du moteur sont également des facteurs importants dans le choix d’une pompe immergée. La pompe doit être constituée de matériaux résistants à l’usure, en fonction de son utilisation et de l’environnement prévu. Coté moteur, les différents types existants sont : moteur électrique, moteur à gaz, moteur diesel, et moteur hydraulique. Ces différents critères sont les plus importants lors du choix d’une pompe centrifuge pour puits submersible.

Quel est le prix de la pompe à eau immergée inox pour forage et puits ?

Il existe de nombreux types de pompes, chacune pouvant répondre à des besoins spécifiques. Par exemple, la résistance d’une pompe submersible en eau profonde est différente de celle d’une pompe basse pression. Par conséquent, leurs tarifs ne peuvent pas être les mêmes. Cependant, le prix moyen auquel il faut s’attendre avant d’aller chez le fournisseur se situe entre 300 et 450 Euros.

En général, les modèles automatiques sont recommandés lors d’un achat, car ils s’autogèrent au démarrage et à l’arrêt. D’autre part, une pompe de puits et un réservoir sous pression peuvent être combinés avec un ensemble d’accessoires pour obtenir un suppresseur de puits.